ENZHRU
 

Bruno Grandjean


Bruno Grandjean, président de la société Redex, située en bordure de la forêt de Fontainebleau, est un soutien de longue date pour le château. Parmi les nombreux projets auxquels il participe, on trouve le musée Napoléon Ier ou encore le Festival de l’histoire de l’art. Pour lui, Fontainebleau est avant tout le symbole d’une culture vivante, d’une qualité de vie préservée au cours de l’histoire.

1) Monsieur Grandjean, qu’est-ce qui vous pousse à soutenir le château depuis si longtemps ? Le faites-vous pour vous-même exclusivement ou bien également pour votre entreprise et la région ?

Il y a deux volets pour moi : contribuer au rayonnement du territoire de Seine-et-Marne et préserver le patrimoine. C’est très important, au niveau de l’entreprise que je dirige, de démontrer mon attachement à ce territoire. Le château, par son histoire, son architecture, est un symbole d’excellence et d’ouverture internationale. Je me soucie, avant tout, de l’attractivité de ma région, pour mon entreprise, comme pour moi.

2) Justement, parlons de votre relation avec le château. Quand et comment l’avez-vous découvert ?

Je suis né dans la région. J’ai découvert le château très jeune. J’aillais souvent avec mes parents dans la forêt de Fontainebleau. Pour moi, il y a un lien très fort entre le château et la forêt, je ne les envisage pas séparément. Puis, plus tard, j’ai approfondi ma connaissance du château, à travers des échanges avec les conservateurs. Mais il me reste encore à découvrir, le château de Fontainebleau a tellement de facettes. C’est comme s’il y avait plusieurs châteaux en un.

3) Qu’est-ce qui vous a poussé à faire le pas ? Comment envisagez-vous l’avenir du mécénat ?

Dans mon cas, l’échange avec les conservateurs a été décisif. Le mécénat a été pour moi une affaire d’amitié. Je suis persuadé que le mécénat est amené à se démocratiser, chacun doit pouvoir se sentir associé.

4) Qu’est ce qui fait du château de Fontainebleau un lieu à part selon vous ?

Fontainebleau incarne une culture vivante : c’est un lieu de vie, de loisirs et de plaisir. A cet égard, il est resté fidèle à sa tradition. On pense au jeu de Paume, aux écuries etc. Ce n’est pas qu’un château de représentation, il y a un vrai bouillonnement ici.

Nous adressons nos plus vifs remerciements à M. Grandjean et à la société Redex pour leur soutien !

Envie de devenir mécène ?cliquez et rejoignez notre communauté !

Espace presse | Mécénat | Locations | Groupes et professionnels | Établissement public | Marchés publics